top of page
Rechercher
  • evpf29

Vœux 2023


Le délitement de la France évoqué dans la lettre ouverte à nos gouvernants et aux représentants de la nation en avril 2021 n'a malheureusement provoqué aucune prise de conscience par ces derniers de la gravité de la situation qui nécessiterait la mise en œuvre de mesures salvatrices. Au contraire, la seule réaction du pouvoir exécutif au constat présenté, pourtant approuvé par une large majorité de Français, s'est traduite par des menaces de sanctions de certains signataires de cette lettre.


L'année 2022 qui se termine a ainsi été celle du terme du mandat plus que désastreux sur tous les plans d'un président de la République qui œuvre contre les intérêts de la France et de la nation qu'il s'attache, de son propre aveu, à déconstruire notamment par le biais d'une immigration de masse incompatible avec nos valeurs et qui représente une menace pour la nation. La gestion de la crise sanitaire du Covid 19 a, par ailleurs, révélé le déclassement de notre pays et la perversité du pouvoir cherchant à diviser les Français.


La France se retrouve ainsi fracturée, défigurée et martyrisée à l'image douloureuse de Notre-Dame de Paris dont curieusement les causes de son incendie ne sont toujours pas présentées. « Malheur à la Cité dont le prince est un enfant ». Pourtant malgré le désastre et les drames qui s'annoncent le président a été reconduit, sans faire campagne, en utilisant à dessein la crise entre l'Ukraine et la Russie pour se faire réélire.


A cause de son positionnement et de son suivisme aveugle des Etats-Unis et de l'OTAN dans ce conflit qui aurait pu être évité, la France qui présidait l'Union européenne a manqué un rendez-vous capital avec l'Histoire. La France pourrait d'ailleurs être entraînée par le fait du prince, le Parlement n'ayant toujours pas été consulté, dans une guerre qui ne nous concerne pas. L'année 2023 sera donc marquée par de nombreux défis et pourrait constituer un moment de bascule déterminant pour l'avenir de notre pays. Dans ces circonstances peu encourageantes, sinon déjà dramatiques, je forme le vœu que l'espérance, vertu théologale à laquelle Charles Péguy donnait la primauté sur la foi et la charité, anime, rassemble et guide les Français qui doivent provoquer le changement. Car ce changement, ce renouveau de la France ne viendra pas de nos dirigeants politiques mais du peuple lui-même qui doit prendre son destin en main. «


L'espérance a deux filles superbes : la colère pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas ; le courage pour que ce qui doit être soit ». Alors, sachons faire nôtre cette parole de Saint Augustin au service de la France. Que 2023 soit l'année de la colère et du courage.


Général Antoine Martinez

candidat (censuré) à l'élection présidentielle de 2022


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page