Rechercher
  • evpf29

Déclaration du 4 août 2022 par Yves CHAUVEL


Ce document de deux pages est découpé en deux parties. La première procède d'un constat général et des risques graves auxquels la France et les Français sont exposés. La seconde propose une méthode d'action. Le "Jour d'Après" est certes un cercle de réflexion mais il est aussi et surtout un outil proposant d'agir. Maintenant !

Nous vous proposons de nous rejoindre.


“L'adversité est l'occasion de la vertu. Les destins conduisent celui qui veut.”

Sénèque



1 - Un constat


Notre époque présente une conjonction de facteurs, d’événements exceptionnels qui nous rappellent l’effondrement de Rome, mais toutefois en mode accéléré. Et nous sommes au premier rang pour y assister. Si nous ne prenons garde, si nous observons passivement, un nouvel âge des ténèbres se profile devant nous anéantissant tout sur son passage. “Nous autres civilisations savons que nous sommes mortelles” écrivit Paul Valéry. L’histoire bégaie, notre histoire bégaie.


Notre civilisation se ruine afin de financer son propre anéantissement. Au constat de notre désindustrialisation amorcée il y a plusieurs décennies et de l’appauvrissement général qui s’ensuit, ajoutons les tensions monétaires et le probable effondrement de l’Euro à venir. Ajoutons immigration hors contrôle, détestation de notre civilisation, catastrophe identitaire, recul des libertés publiques, faiblesse de l’Etat à l’égard d’un islam vindicatif et conquérant, puisant sa force dans la faiblesse du christianisme; ajoutons soumission à “l’autre” de la part de ceux qui nous dirigent et soumission exigée du peuple à l’égard de “vérités” présentées comme immanentes, indiscutables et irréfutables.


La fabrication de la psychose est l’obsession de nombreux dirigeants occidentaux s’activant à la mise en place d’un contrôle des peuples et acquis au mondialisme. Les récits officiels sur le covid ou le réchauffement climatique “anthropique” sont les moyens d’une diffusion de la peur afin de contraindre et de tenter d’installer une société dystopique de contrôle d’inspiration chinoise.


L’effritement de nos murs porteurs est bien une conséquence de l’action de dirigeants qui se comportent en pires ennemis de leur propre peuple. Ce sont bien nos dirigeants qui œuvrent contre notre nation, et placent les Français en situation de grand danger. La dépendance à l’égard de l’OTAN et aux ukases de Bruxelles nous lie à des intérêts qui ne sont pas les nôtres, nous affaiblit et nous met en position de vassalité nous privant de nos libertés de choix via la dissolution de notre souveraineté. Nous en voyons les conséquences, notamment par une diminution drastique et rapide de nos approvisionnements en énergie, russe d’abord, nous confrontant au risque de l’effondrement, comme jamais cela ne fut le cas, de l’économie, de nos économies. L’interdiction d’engrais azotés met les Pays-Bas en ébullition, avant d’atteindre les autres pays européens soumis aux mêmes contraintes, idéologiques par leur nature même.


Or, tous ces facteurs se conjuguent pour annoncer de fortes tensions, en Europe et donc chez nous, sur nos territoires, en France. L’Europe entre en turbulence. Des événements et des troubles graves sont à attendre et notamment chez nous, en France. Sans même tenir compte d’un possible risque de guerre nucléaire dont la clé est à Washington. Alignement des planètes ou accélération de l’Histoire, nos oligarques, traîtres à l’égard de la France, traîtres à l’égard du peuple, atteints d’une maladie de l’âme, tentent de nous précipiter collectivement vers l’abîme. Ils connaîtront le commencement de la fin. Ils ne le savent pas encore, parce qu’ils ignorent l’Histoire, comme ils ignorent le peuple qu’ils méprisent. Comme ils ignorent que le peuple est dans l’honneur, le maître de sa destinée et qu’ils sont le déshonneur.


2 - Une méthode d’action


Une bataille n’est jamais perdue sauf à l’accepter comme telle. Or nous ne l’accepterons pas. "Lorsque les institutions tombent aux mains d'individus, qui conduisent la France vers sa perte, son déshonneur, ou l'asservissement de son peuple, il est du devoir de tout citoyen de s'y opposer et de se rebeller". C'est sur ces principes que la résistance vit le jour en 1940. C’est sur ces mêmes principes que la résistance d’aujourd’hui voit le jour.


Rien ne résiste, absolument rien, à l’idée de liberté. Aucun obstacle ! Absolument aucun ! Rien ne résiste, absolument rien, à l’idée de la dignité humaine, idée profondément inscrite dans nos gènes, ancrée dans notre héritage, depuis toujours, face à l’indignité. Rien ne résiste à la vérité face aux mensonges.

Toute notre histoire le montre et le démontre. Et nous ne lâcherons rien ! Jamais, jamais, jamais ! Il ne s’agit pas seulement d’un acte de courage, mais aussi d’un acte de foi ; une foi chevillée au corps et à l’âme. Nous le devons ! Nous le pouvons !


Il y a urgence ! Ce moment approche à grands pas. Inévitablement. Irrésistiblement ! Le sol vacillera. Bien que ses formes en soient à la fois multiples et imprévisibles, elles se dessinent pourtant à grands traits.


Alors, il est de notre responsabilité d’agir. Agir pour amortir le choc, agir pour inverser la course vers l’abîme. Cette course n’a rien de fatal, rien d’inévitable, si nous nous levons. ET nous nous lèverons ! Nous sommes une minorité, quelques-uns, de ceux qui tentent d’influer sur le cours des événements. Tâche nécessaire et pourtant possible. Nous savons que les minorités déterminées font l'histoire. Et nous sommes déterminés.


“Nous sommes le peuple”, “Wir Sind Das Volk”, voilà ce qu’on entendit à Leizig en Allemagne de l’Est en octobre 1989. Devant la volk-polizei, la police du peuple. Et le régime oppressif et indigne trembla. Et ce fut le commencement de la fin. Le mur de la honte, le mur de Berlin chuta ! Notre mur de la honte chutera, à grand fracas…Pour la liberté. Telle est la destinée d’un peuple libre.


L’analyse précédant l’action, il nous appartient donc d’analyser afin d’agir !


Comment ? Nous proposerons aux hommes et femmes possédant la trempe et la détermination et faisant le même constat de nous rejoindre. La France tombe, nous devons la remettre debout. La liberté si chèrement, si courageusement défendue durant des siècles, tout au long des générations qui se sont succédé sur la terre de nos ancêtres sera à nouveau défendue et sauvegardée.


Nous analyserons et ferons des propositions concrètes afin d’instiller les actions nécessaires qui peuvent tout changer, diffusées par capillarité dans nos territoires par tous ceux qui seront en mesure d’agir ! Et les ténèbres disparaîtront. Et ce sera la chute de l’abjection et de l’ignominie.


Soyez-en certains, ce jour de libération et de victoire approche à grands pas. Et vous saurez vous en souvenir ! Nous vaincrons ! Vous vaincrez !



Yves Chauvel coordonnateur du Jour d’Après

adresse mail: ychauvel@aol.com

0 commentaire

Posts récents

Voir tout